Georges-Emile Peiffer – compositeur joinvillois

IMG_0013

la Revue Moderne du 10 Mars 1909 débutait son article ainsi :

IMG_0011« M.Peiffer n’est point un wagnérien de naissance ce qui est assez rare chez un compositeur de musique contemporain … »

Georges-Emile-Raymond Peiffer est né à Joinville en 1878. Dès l’âge de six ans il aborda l’étude du piano et peu de temps après celle du violon.

Au cours de ses études classiques son maître fut alors l’organiste M.Giroud (lui même formé par Saint-Saëns). A dix huit  ans il est élève à l’école Niedermeyer dans laquelle Charles Bériot est son professeur de piano et Gustave Lefèvre, qui dirige l’école, son professeur d’harmonie et de contrepoint. En même temps il reçoit pour l’orgue les conseils de Ch. Loret le titulaire de l’église Saint-Louis d’Antin et étudie le violoncelle avec Vandoeuvre et Hérouard des concerts Lamourex.

IMG_0006Le 27 Juillet 1897 il remporte le premier prix de piano.

Le temps consacré à son service militaire n’est point pour lui une perte de temps puisqu’il fait partie de la musique du corps et se familiarise dans la mesure du possible avec tous les instruments tant à cordes qu’à vent , ce qui constitue un excellent exercice d’orchestration.

Son oeuvre très diverse est complètement méconnue du public, en voici une liste exhaustive pour la période de 1896 à 1909:

IMG_0004Op. 1 Le Départ valse pour flûte et, violon et piano

Op.2 La Cascade valse pour flûte, violon et piano

Op.3 Valse-Ballet Piano

Op. 4 Pax marche

Op.5 Chanson (poésie de V.Hugo) chant et piano

Op.6 Arlequita air de ballet pour instrument à cordes

IMGOp.7 Gavotte instruments à cordes

Op.8 Pensée instruments à cordes

Op.9 Prélude d’Arlequita ballet-pantomime

Op.10 Stella marche triomphale pour harmonie

Op.11 La nature renaît caprice pour piano

Op.12 Rapsodia valse de concert pour piano

Op.13 Tzigana suite de valses pour piano

IMG_0001Op.14 Azur étoilé valse pour piano

Op.15 Prêtre du Très-Haut cantique pour ténor et orgue

Op.16 La pure hostie cantique pour ténor ou soprano et orgue

Op.17 Bergen esquisse norvégienne pou piano

Op.18 Déception mélodie pour baryton et piano

Op.19 Coeurs épris valse lente piano/orchestre et chant

Op.20 Invocation mélodie religieuse pour tenor ou soprano et orgue

Op.21 Suprême supplication valse expressive pour piano et chant

IMG_0003Op.22 Le rêve et l’idéal mélodie pour chant et piano

Op.23 Libertas marche pour piano et orchestre

Op.24 Valse des grâces piano et orchestre

Op.25 Bords de Marne suite de valses pour piano et orchestre

Op.26 Deuxième valse-ballet pour piano et orchestre

Op.27 Les phalènes air de ballet pour piano et orchestre

Op.28 Modern-style marche originale pour piano et orchestre

Op.29 Rêve vermeil pour soprano ou ténor et piano

photo 1 Georges PeifferOp.30 Un opéra comique en   actes

Op.31 Chanson d’automne mélodie chant et piano

Op.32 Marche du cercle musical

Op.33 Piccolo pour flûte et orchestre

Op.34 Tennis-valse pour piano

Op.35 Christa Pilsen marche bohémienne  pour piano

tableau d' Emile Humblot 1903

Op.36 Valse mondiale pour piano et orchestre

Op. 37 Valse azurée pour piano

Op.38 les Nymphales air de ballet

Georges Peiffer a vécu à Joinville où il fut l’organiste titulaire pendant de nombreuses années. Périodiquement s’organisaient chez lui des concerts par « le cercle musical » ou de nombreux musiciens de toute sorte interprétaient des oeuvres classiques, orignales ou bien encore des arrangements (souvent fait par G.E.Peiffer lui-même) d’un répertoire très large.

Son oeuvre dont de nombreux manuscrits n’ont pas été édités (opéras …)  laisse apparaître un esprit curieux, prolixe et plein d’humour.

 

Une pensée sur “Georges-Emile Peiffer – compositeur joinvillois”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *